65103933_438187470368365_6925242642875809792_o

Confusion, quand le théâtre rencontre la techno

Si les arts se croisent, se mêlent, se conjuguent sans cesse autour de nous, il existe certaines nuances qui semblent assez étrangères pour apporter une vision nouvelle de ce que peut être une performance artistique.

Aujourd’hui, on vous parle de la soirée Confusion, qui se tiendra le 5 juillet au Belushi’s, célèbre auberge qui borde le canal saint-martin. L’idée, c’est d’intégrer une performance théâtrale au sein d’une soirée techno. On a voulu en savoir plus sur ce concept novateur, auprès d’Alexia, l’une des organisatrices.

« Ce qui nous as donné envie de faire naître ce projet, c’est notre goût pour la musique électronique et l’art : notre envie, tout d’abord, de réussir à créer du lien social en soirée. Ensuite, de rendre l’art accessible, réveiller la vibe artistique de chacun pour, au final, reconnecter les gens comme toi et moi entre eux. Enfin, de faire vivre des expériences au public à la recherche de nouveauté, d’originalité et de sensation. »

Loïd, l’un des danseurs qui se produira durant la soirée

« Aller au théâtre ou en soirée électro, ça présente des points communs : d’un côté, on trouve le DJ ou les comédiens d’un côté et de l’autre, le public, yeux rivés sur la scène. Sauf qu’au théâtre, tu n’as pas cette liberté de siroter ta bière ou fumer ta clope. Le challenge, ici, c’est de dépoussiérer le théâtre, le rendre moins solennel mais aussi rompre les frontières entre l’artiste et le public et faire de nos sorties des expériences communes plutôt qu’individuelles. Le terme anti-théâtre est synonyme du théâtre absurde. On a employé ce terme car il signifie aussi cette rupture avec les codes, les genres de théâtre « classiques ». Une performance techno anti-théatrale c’est ça : pendant une heure, on te raconte une histoire à travers le DJ set et les danseurs qui incarnent des personnages. »

Les trois artistes qui se produiront au cours de la soirée répondent au nom de Othman303, Hi Rosie et Jieem. Ces trois jeunes talents promettent, à en écouter les titres disponibles sur leur soundcloud respectifs, une belle variation sonore entre techno épurée et distorsion analogique.

Des kicks et des blips’

« En préparant un évènement comme celui ci, on est confronté à plusieurs difficultés : anticiper la réaction du public, faire une scénographie théâtrale qui puisse s’immerger dans un moment festif : il ne faut pas que l’un empiète sur l’autre, mélanger les genres, réussir à rendre harmonieuses des disciplines artistiques qui n’ont pas pour habitude de se fréquenter : musiques électroniques avec acting et danse hip-hop.

Le public est demandeur de nouveauté, d’expériences hors du commun et l’offre l’a très bien compris. D’ailleurs, le mélange des arts avec la scène électronique est très en vogue. Pour la suite, on a de nombreux projets et surprises en tête que l’on adaptera en fonction de la réaction de notre communauté grandissante. Des collabs également, avec des collectifs plus en place, sont en train de voir le jour. Notre vision est évidemment de n’exclure aucun art et de faire découvrir un maximum de disciplines au public sous des formes encore inexplorées. Un point d’honneur est mis à la création de lien social et à ce que les gens deviennent actifs de leur évènements.

Donc croiser les arts, oui, mais ce qui est important, c’est que les personnes se croisent »

Un joli projet porté par une équipe pleine de rêves, et un concept novateur qui apporte une nouvelle vision, une nouvelle forme de performance artistique : on a hâte de voir ce que ça donne !

Rayane Malki

Rayane Malki

Éternel curieux, les études littéraires de Rayane l’ont poussé à développer sa plume et à élargir sa culture. Il co-fonde le projet avec Thomas, et gère le site et son design en plus de la rédaction des articles.