cropé

Marvellous Island, le rendez-vous soleil et good vibes qui ouvre l’été

Ah le mois de juin… Le Bac, la fête de la musique, le retour définitif des beaux jours, et le retour du Festival Marvellous Island pour sa septième édition consécutive, à la base de loisirs de Vaires-Torcy.

Quand on connait le  lieu aux allures de Paris-plage version banlieue est et morosité, on est souvent abasourdi quand on le voit se transformer le temps d’un week-end, chaque année, en véritable paradis de la bonne musique et de la good vibe.

Enfilez vos lunettes de soleil, Le Bruit de fond revient sur le line-up :  Si le programme de cette année n’a rien à envier à celui des dernières éditions – Anetha, Ben Klock et Boris Brechja en 2018, Amelie Lens et Eagles and Butterflies en 2017 – cette édition accueillera plus de cinquante artistes répartis sur quatre scènes différentes.

On y trouvera un peu de tout, le légendaire résident du Berghain, Marcel Dettman diffusera sa techno sombre et épurée, vous pourrez également retrouver les rythmes groovy du grand Loco Dice en passant par la techno mélodique de Parallells ou de Molécule, l’incontournable Nina Kraviz et ses sets passant de gros tracks banger à pépite inconnue en un rien de temps, ou encore du bien plus sombre comme la jeune parisienne Ma Čka s’étant déja produite dans de nombreux clubs mythiques comme le Trésor à Berlin, les italiens SHDW & Obscure Shape avec leur techno mystérieuse et rythmée qui ne vous laisseront pas indifférents.

 

Bref, cette édition, comme les précédentes, s’annonce d’ores et déjà bien explosive, et surtout adaptée à tous les goûts, ce qui fait la force du festival, en plus de la taille du spot. En effet, le petit plaisir, c’est quand même de pouvoir se poser dans l’herbe entre deux sets bien sportifs, et se faire une petite pause bière entre potes. Et à la nuit tombée, surprise, les scènes se parent de vastes robes lumineuses qui en ont fait craquer plus d’un lors des dernières éditions, puisque la scénographie est également l’un des points forts du festival.

Un coup de coeur pour nous, jeunes enfants du pays (Sans dec’, on habite à deux stations de RER), et pour pas mal de festivaliers pour ce qui s’avère déjà, au bout de sept ans seulement, être l’un des festivals les plus incontournable de l’été en région parisienne.

Et comme on est généreux, 2×2 places à gagner pour le dimanche juste ici !

 

Photos : Gaspard Degueurce

Thomas Restout

Thomas Restout

Photographe passionné depuis son plus jeune âge, Thomas écume la nuit parisienne depuis plusieurs années, armé de son appareil. Touche à tout et perfectionniste, il porte le projet depuis sa fondation en 2017.