17_TEUFEUR (1)

Matière fait sa rentrée.

Le jeune collectif émergeant de la scène parisienne fait son entrée en Matière le 19 septembre à la Folie’s Pigalle pour une release party qui s’annonce musclée. BXTR, U.R. TRAX, 16H07 et bien d’autres vous accueilleront à bras ouverts pour vous faire galoper le temps d’une nuit.

Pour l’occas’, on s’est dit qu’une petite interview d’un des fondateurs du collectif vous intéresserait. On a donc échangé quelques messages avec Charles qui vous retrace toute l’histoire du crew.

1 – Hello Charles ! Peux-tu te présenter rapidement ?

Salut Thomas ! Alors je m’appelle Charles Aureglia franco-ivoirien d’origine italienne (ouais je sais on s’en fout), aussi loin que je me souvienne j’ai toujours aimé la musique et j’ai commencé à pratiquer à l’âge de 8 ans. Avant je faisais du rock, punk, métal et puis un jour la guitare, la basse, tout ça, ça m’a saoulé ! Le seul diplôme que j’ai obtenu, et encore j’ai eu du mal, c’est le bac, j’ai dû m’y prendre à deux fois et au final ça m’a pas servi tant que ça… Bref, ensuite j’ai intégré un studio de post-production dans lequel j’ai appris les bases du métier d’ingénieur son (en studio), je me suis assis derrière un ingé et j’ai appris sur le tas le maniement de ProTools et compagnie. J’y travaille toujours aujourd’hui d’ailleurs.

Crédit : Marien Hvala

2 – Comment l’idée de créer Matière vous est venue ?

Alors en fait j’étais au festival de Dour pour la première fois en 2017 et, là bas, j’ai fait une rencontre complètement hasardeuse sur le camping (Michaël Kash a.k.a Kash Kash big up mon gars). En fait, on était sur notre campement, il devait être 4h du matin il me semble, même que c’était le dernier jour, Manu Le Malin venait de finir son set. On était sur notre campement et là un mec passe à côté de nous et demande s’il peut s’installer avec nous, donc on lui dit « ouais bien-sûr assieds toi » et il s’est avéré que ce mec était le fondateur de Lowkey Radio et qu’il venait d’interviewer presque tous les rappeurs belges qu’on avait vu pendant le festival. Pour ceux qui aiment le rap et la Belgique je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur sa page fb. Enfin bref, on se raconte nos vies et puis au fur et à mesure de notre conversation cette idée m’est venue de créer quelque chose qui concernait la musique, je savais pas encore exactement quoi à ce moment-là mais en gros l’idée m’est venue comme ça.

3 – Depuis quand le collectif existe t-il et combien êtes-vous à bosser sur le projet ?

Donc, comme je le disais juste avant, l’idée est apparue en 2017 suite à quoi Demian m’a beaucoup aidé à concrétiser cette espèce de chimère que j’avais en tête. Et en fait, autour de moi y’avait trois ou quatre potes qui faisaient déjà du son, Abr. commençait à percer, la Rz aussi, donc tout ça gravitait déjà un peu autour de moi. Du coup, j’ai décidé de réunir mes potes et je leur ai parlé du projet donc au début on était peut-être une quinzaine à essayer de gérer ça (la galère de ouf je te raconte pas) et au final aujourd’hui on est 4 au coeur de l’orga.

Crédit : Marion Pirritano
Crédit : Marion Pirritano

4 – Comment choisissez-vous les artistes que vous booker ? Avez-vous une direction artistique particulière ?

Alors, oui ! On a une direction artistique, c’est même moi qui m’en charge et je me prends pas vraiment la tête. Les artistes que je décide de booker sont des artistes qu’on aime, des DJs qui passent pas souvent sur Paris ou alors qui ne sont pas assez connus sur la capitale ou même en France. Donc ça peut autant être des gros artistes que des plus petits, on produit ce qu’on aime !

5 – Quand aura lieu votre prochain event ?

Notre prochain évent se passe au Folie’s Pigalle le Jeudi 19 Septembre, c’est un release party pour notre 3ème VA qui sort le 15 octobre et sera disponible en streaming sur notre soundcloud et en téléchargement gratuit sur Bandcamp. Le concept qu’on va essayer d’installer pour cette soirée (qui aura sûrement d’autres éditions) c’est un rendez-vous du jeudi en mode afterwork audiovisuel. On veut vraiment plonger notre public dans un autre monde. Avec l’exposition et la musique qui sera de l’ambient et du breakbeat de 20h à 23h, c’est un évent qui se déroulera vraiment en deux parties. Sur ce format, on compte inviter des artistes vraiment inattendus dans le monde de la techno. À chaque édition la soirée sera de plus en plus immersive, en tout cas on l’espère.

6 – Des projets pour l’année à venir ?

Beaucoup oui !

Event : https://www.facebook.com/events/2124293257682182/

Photo en tête : Marion Pirritano

Tente de gagner tes places ici !

Thomas Restout

Thomas Restout

Photographe passionné depuis son plus jeune âge, Thomas écume la nuit parisienne depuis plusieurs années, armé de son appareil. Touche à tout et perfectionniste, il porte le projet depuis sa fondation en 2017.