image-2018-01-08

Du rap, oui, mais du rap québécois.

Aujourd’hui, LBDF vous propose un petit tour d’horizon de la scène Hip-Hop québécoise à travers cinq titres sélectionnés par nos soins.

Si la scène canadienne reste assez peu connue en France, hormis quelques grands noms comme Vaï ou Manu Militari, la multiplication des talents du mic, outre-atlantique, peut laisser penser à éventuel un gain en popularité – à l’image du rap belge – dans l’hexagone, et ce même si l’accent reste encore une barrière importante pour le public français.

Quoi qu’il en soit, ces dernières années ont vu fleurir d’excellents titres dont voici quelques-uns des meilleurs :

  • KoriassDevenir fou

Koriass est un rappeur originaire de Montreal. Le titre Devenir Fou, extrait de son avant dernier album Rue des Saules paru en 2013, présente un personnage haut en couleurs, naviguant entre folie pure et egotrip au flow ravageur, le tout sur un clip esthétique à souhait.

En tournée durant l’année 2016 en France, pour défendre son dernier album Love Suprême, qui est également une petite pépite, il confiera à Radio-Canada : « Ce que je me demande chaque fois, c’est : vont-ils comprendre ce que je raconte? »

  • Kevin Na$hBelmont Again Freestyle

Ici, le rappeur Montréalais Kevin Na$h propose un freestyle en anglais, sur un beat simple et un flow étonnant, à l’américaine. Le jeune artiste s’est distingué par son album Pure Fiction qui l’a fait connaitre au grand public en 2017. Un talent à suivre de près.

  • Loud56K

Le nom de Loud commence déjà à résonner en France. Ce rappeur, montréalais également, propose ici un titre presque parfait, tant dans l’instrumental, d’une richesse incroyable, que dans l’egotrip fascinant du clip et des lyrics. La transition anglais français du refrain donne au son une atmosphère particulière et entrainante. Un coup de coeur.

  • Dead ObiesWhere they @

Ici, le groupe Dead Obies propose un titre mélangeant habilement anglais et français, dans un style US évident (On croit presque entendre du YMCMB). Sorti en mars 2016, Where they @ fait partie de l’album Gesamtkunstwerk, album qui a propulsé le collectif au top des ventes ces deux dernières années.

  • LoudDevenir immortel (Et puis mourir)

Pour terminer, notre coup de coeur se porte à nouveau sur Loud. Ici encore, le rappeur nous livre, sur un beat mélancolique, une véritable claque tant au niveau des lyrics que du flow. Le clip, signé William Fradette (comme celui de 56K), nous propose une introspection dans l’univers du rappeur et termine par l’immolation spectaculaire de celui-çi (Rassurez-vous, il est en combinaison).

Il s’agit du troisième clip de l’album Une année record, sorti très récemment, à l’automne 2017, et promettant un bel avenir au jeune québécois qui compte bien se faire connaitre, ici, en France.

À vos écouteurs…

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Rayane Malki

Rayane Malki

Éternel curieux, les études littéraires de Rayane l’ont poussé à développer sa plume et à élargir sa culture. Il co-fonde le projet avec Thomas, et gère le site et son design en plus de la rédaction des articles.