image-2019-03-15

Organïk : pourquoi le pari est reussi ?

Photos : Thomas Restout / Organïk Opening & Organïk Seed

Organïk, un nom qui a fait son apparition sur le terrain de jeu parisien depuis tout juste un an. Après trois soirées étonnantes et ayant rencontré un certain succès (Notamment sur l’édition SEED, le 6 octobre dernier), le collectif aux deux scènes, micro et techno, vient souffler sa première bougie dans une warehouse de plus de 3000m carré le 5 avril prochain.

Au programme pour cette édition ? Une scène techno aux couleurs de l’automne, et aux sonorités percutantes puisque l’accent sera mis sur l’acid, avec la venue du britannique Sterling Moss, mais aussi de Contrefaçon, qu’on ne présente plus tant leur productions sont devenues cultes chez une grande partie des technophiles parisiens. Au menu également, une association entre le prometteur ArchivOne, et Déformation Booléenne, à la croisée des genres, entre acid, noise et braindance cuisinée sauce 2019. Enfin, le talentueux fondateur du label Blvckplvgue, Axel Picodot, est également attendu sur cette scène qui risque d’être explosive au vu de la qualité des artistes proposés.

La scène micro-house, elle, accueillera deux monuments venus tout droit de Roumanie, à savoir Arapu, figure de proue du label Sunrise, ainsi que Vlad Caia, fondateur d’Amphia, pour apporter à l’événement la touche groovy et hypnotisante qui fait la beauté du genre et la richesse du collectif. Si la vague micro-house qui s’abat sur Paris plait autant, c’est surtout grâce a ce genre d’initiatives, qui donnent de la visibilité à ces artistes venus de l’est, et une nouvelle manière d’aborder la fête aux technophiles convaincus.

Mais finalement, le côté écolo, il est réel ? Eh bien, on le sait, de très nombreux organisateurs se targuent d’adopter une démarche responsable, écologique ou sociale, sans pour autant apporter un réel soutien aux associations travaillant avec ceux-ci. Pour Organïk, ce n’est pas le cas puisque les deux associations sont reconnues pour leur actions concrètes : Reforest’action est aujourd’hui un acteur majeur de la plantation participative en France, et PUR Project lutte contre la déforestation dans plus de quarante pays, et ce depuis 2008. Le collectif peux fièrement annoncer que 5300 arbres ont été plantés suite aux ventes de places, ce qui représente un apport non négligeable pour ces acteurs de demain.

Danser en donnant de soi pour un monde meilleur, sous une musique qui nous plait, c’est donc possible, et on vous encourage même à le faire. Ce premier anniversaire promet à Organïk de signer définitivement son entrée dans la cour des grands, puisque la soirée propose l’un des line-up les plus musclé de ce début de printemps. Les fleurs reviennent, la planète meurt, et la techno ne dors jamais : plantez un arbre et venez danser !

Rayane Malki

Rayane Malki

Éternel curieux, les études littéraires de Rayane l’ont poussé à développer sa plume et à élargir sa culture. Il co-fonde le projet avec Thomas, et gère le site et son design en plus de la rédaction des articles.