35223395_10216429800561136_3398262121270607872_n

Organïk, un début d'été fracassant

Photos : Emma Aubert et Thomas Restout

BOUM ! Du vert et du orange pour finir le mois de juin, c’est tout ce qu’il fallait à notre petite âme de technophile pour entamer l’été sur une touche de kiffe et de bonne humeur. On vous en a déjà parlé, on vous a déjà montré quelques photos : c’est le retour de l’équipe d’Organïk pour un plan à trois qui s’annonce délicieux.

La soirée intitulée Tree/Some accueillera donc la même formule que les autres dates, avec une scène micro et une scène techno pour le bonheur des amateurs des deux bords.

On commence avec la jolie micro qui viendra apaiser nos petits coeurs de fragiles en cette chaleur caniculaire : COSMJN, producteur roumain de chez Sunrise, véritable étoile montante de la scène locale, viendra balancer ses beats dans le complexe de 1500m carré que nous promet le collectif.

Kozo sera également présent sur le line-up, tout droit venu de Bucarest, et véritable institution de la micro est-européenne dans le monde entier. Illan Nicciani, fondateur du label Time Has Changed, aura également quelques vinyles à nous proposer. Le warm-up de la stage a été cette fois çi gagné par un jeune artiste parisien, Osra, qu’on a également hâte de voir jouer.

La techno stage risque également d’envoyer du lourd puisqu’on y retrouvera Minimum Syndicat, duo qu’on ne présente plus et dont juste l’évocation du nom fait naître en nous de grands kicks percutants et des boucles acid sombres à souhait. Axel Picodot, petit prodige de la scène française, viendra également se faire plaisir sur la stage en balançant de quoi faire sa séance de sport hebdomadaire.

Une touche de modulaire avec Vlaysin et un guest caviar, Sterling Moss, aussi ancien dans le milieu que talentueux sur le booth. Deux fois annulé, deux fois repoussé, le petit maitre revient avec la rage de vaincre pour cette édition : Il ne fallait pas grand chose d’autre pour nous convaincre.

Quelques indications sur le lieu, un grand espace avec 10m sous plafond et accessible en RER A, côté ouest. On en saura pas plus et on espère du fond du coeur que les soucis de l’édition précédente resteront à jamais dans le passé.

Comme à chaque édition, une partie des bénéfices sera reversée aux deux associations partenaires du collectif, PUR Project et Reforest’Action, qui oeuvrent pour la sauvegarde de notre belle planète.

On avait aussi envie de préciser quelques choses importantes à savoir, et on profite de l’occasion pour vous en parler. Faire la fête, c’est bien, mais en gardant quelques petits trucs en tête, c’est encore mieux :

– Évite de jeter tes mégots par terre

– Privilégie les transports pour te rendre aux soirées

– Les before c’est cool, mais quand tu ranges, pense à bien trier ton bordel, les bouteilles en verre ne vont pas avec le reste du grec de ton pote

– Le chemin de la rave n’est pas une poubelle

C’est grâce en partie à des petits gestes comme ça, que tout doucement, on pourra peut-être éviter de se taper des étés à 52°C dans trente ou quarante ans.

Rave safe, rendez-vous le 29 juin ! 2×2 places à gagner sur la page facebook, juste ici

Rayane Malki

Rayane Malki

Éternel curieux, les études littéraires de Rayane l’ont poussé à développer sa plume et à élargir sa culture. Il co-fonde le projet avec Thomas, et gère le site et son design en plus de la rédaction des articles.